Collégial et universitaire

Le classicisme et le romantisme

Initiation à l’analyse littéraire


Prix : 50,95 $

Ajouter au panier


Auteurs : Jean-Pierre Dufresne, Albert Landry, Claude Tremblay, Johanne Charbonneau


ISBN13 : 9782891056069
Copyright : 1996


Présentation

Le classicisme et le romantisme a été conçu en fonction de l’énoncé de compétence du premier cours de français au collégial: savoir rédiger une analyse littéraire. Les auteurs vous proposent: l’étude de deux courants littéraires majeurs à travers une anthologie variée et des notions d’histoire; des études de textes qui serviront de pivots à chacun des chapitres; une méthode d’analyse littéraire complète et progressive; des textes d’auteurs québécois; des activités d’apprentissage; des exercices de révision grammaticale (accompagnés d’un corrigé) et une documentation iconographique propre à susciter l’intérêt des élèves.

 


Auteurs

Jean-Pierre Dufresne
Professeur de français au Cégep Marie-Victorin
» Tous les livres par Jean-Pierre Dufresne

Albert Landry
Professeur de français au Cégep Marie-Victorin
» Tous les livres par Albert Landry

Claude Tremblay
» Tous les livres par Claude Tremblay

Johanne Charbonneau
Professeure de français au Cégep Marie-Victorin
» Tous les livres par Johanne Charbonneau



Page couverture

Lecture au bord de la mer, Trois-Pistoles, vers 1900
Illustrateur : Joseph-Charles Franchère


Joseph-Charles Franchère

Né en 1866 à Montréal, Joseph-Charles Franchère étudie d’abord avec Joseph Chabert, à l’Institut national des beaux-arts de Montréal, puis avec le décorateur d’églises F.E. Meloche, au Conseil des arts et manufactures de Montréal. En 1988, il est admis à l’École des beaux-arts de Paris, où il étudie avec Jean-Léon Gérôme et Joseph Blanc, jusqu’en 1892. Il fréquente également l’Académie Julian et l’Académie Colarossi, à Paris. Comme ses collègues Beau, Gill, Larose et Saint-Charles, il exécute une commande de tableaux pour la chapelle du Sacré-Cœur de Montréal. De retour à Montréal en 1894, il peint de nombreux portraits de professionnels et de personnes en vue. Il enseigne au Conseil des arts et manufactures de 1889 à 1914 et de 1915 à 1918. De 1919 jusqu’à son décès survenu le 12 mai 1921, il habite la maison d’Alfred Laliberté, rue Sainte-Famille.

Table des matières

La doctrine classique: la morale de l’histoire

La préciosité

La tragédie ou le classicisme accompli

La fable

Le courant religieux

Le préromantisme

Le romantisme: une nouvelle relation à l’"autre"

L’exotisme ou la fascination du lointain

Le drame ou la libération esthétique du théâtre

La poésie romantique

Le héros romantique devant son destin

Recommander ce produit

Faites connaître le site de Chenelière Éducation à votre entourage!

Renseignements personnels

Renseignements sur le destinataire






Dans la même catégorie